Pour information, l’hémisphère gauche de votre cerveau est celui qui fait appel à l’analyse, au  fonctionnement logique, cartésien et à tout ce qui est connu. Son domaine de fonctionnement est limité.

L’hémisphère droit lui est lié aux sensations, aux émotions, à la créativité, à l’imagination et à l’inconscient. Son domaine de fonctionnement est illimité.

En occident, au cours des études, cet hémisphère droit n’est que très peu sollicité, si bien qu’il s’atrophie. Or il nous est fortement utile car c’est lui qui nous aide à nous faciliter la vie et à développer notre joie de vivre.

C’est pourquoi j’ai trouvé intéressant de vous lister les 10 raisons de dynamiser l’hémisphère droit de votre cerveau.

 

  1. Le cerveau droit participe au fait d’apaiser le mental souvent suractif

Lorsque vous avez le mental qui s’emballe, que vous sentez que vous avez un trop plein de pensées qui vous embrouillent la tête, que vous avez l’impression que votre cerveau est en surchauffe : c’est l’indice d’un excès de fonctionnement avec l’hémisphère gauche.

Pour le calmer il suffit d’accroître le fonctionnement du droit en vous mettant à l’écoute de vos sensations, de vos sentiments et en observant tout ce qui est présent dans l’instant. En procédant ainsi vous évacuerez instantanément cet excès de pensées envahissantes (et pessimistes la majorité du temps). Vous pouvez aussi prendre le temps de vous arrêter en coloriant un mandala. C’est tout simple et ça vide bien la tête.

 

  1. Le cerveau droit accroît votre réceptivité et la connexion à votre intuition

Le fait de prêter attention à ce que vous vivez dans le présent va accroître votre réceptivité et vous allez recevoir des idées qui viennent d’on ne sait où, des idées nouvelles que vous n’aviez pas auparavant : c’est aussi ce que nous appelons l’inspiration.

L’image qui me vient c’est comme si vous accédiez à un passage secret qui vous révèle ses mystères, qui vous donne accès à de nouvelles possibilités, vous ouvre des perspectives novatrices et heureuses, en plus de générer en vous de la plénitude.

 

  1. Le cerveau droit vous offre l’opportunité de reculer vos limites facilement et vous aide à résoudre vos difficultés.

L’hémisphère gauche du cerveau se réfère à ce qu’il connait. Mais lorsque nous sommes face à une difficulté, nous devons innover pour les dépasser. Or l’innovation et la créativité sont des fonctions de l’hémisphère droit du cerveau et l’hémisphère gauche a tendance à figer votre attention sur la difficulté, donc à la cristalliser, et à la renforcer.

Un des moyens les plus faciles est d’envisager la situation sous un angle inhabituel et pour cela faire appel à votre imagination. Cette gymnastique de l’esprit n’est pas évidente pour tout le monde, c’est la raison pour laquelle j’ai créé le jeu de cartes Les Génies Créatifs © pour vous y aider.

Le principe est que vous posez la question que vous souhaitez résoudre, une question du style « qu’est-ce qui peut m’aider à réussir tel truc ? », vous sélectionnez quelques cartes et vous faites des associations d’idées à partir des dessins sur les cartes. Celles-ci vous ouvrent des perspectives que vous ne voyiez pas sans les cartes, et qui sont juste à votre portée. C’est le fait de changer d’angle d’approche de votre situation qui vous permet de recevoir de nouvelles idées pour la faire évoluer.

 

 

  1. Le cerveau droit met votre imagination au service de l’évolution des situations de votre choix

L’imagination est considérée pour bon nombre d’entre nous comme quelque chose d’inutile. Elle est souvent associée à des rêveries stériles, bien souvent irréalisables, voire même pour certaines personnes infantiles, une pure perte de temps, quelque chose de pas sérieux du tout.

Or c’est bien votre imagination qui,  entrant en action, vous indiquera comment faire évoluer une situation insatisfaisante, vous donnera l’idée nécessaire pour sortir de l’impasse,  pour envisager des issues nouvelles, pour donner de l’expansion à vos projets… Et c’est même encore l’imagination qui vous permet d’envisager de nouveaux projets et ouvre la porte de leur concrétisation : elle développe votre capacité d’innover et votre créativité.

« Or que sont les rêves si ce n’est de l’imagination ? »  a dit Napoléon Hill (1883 – 1970, auteur de « Réfléchissez et devenez riches »). Il disait encore : « Un but est un rêve avec un délai ». Bien sûr après les rêves il y a nécessité de poser les actes qui vont les concrétiser : l’imagination est donc la première étape de la création. Elle est une des capacités brillantes de votre hémisphère droit et si vous l’écoutez –et passez à l’action – elle peut vous rapporter gros. Nous sommes très loin de la futilité !!!

Tout ce qui a été conçu n’a t’il pas commencé par être imaginé ? D’un seul coup l’imagination acquière ses titres de noblesse !

 

  1. Le cerveau droit vous donne accès à une vision globale de votre situation

L’hémisphère gauche du cerveau fonctionne de façon chronologique en fonction de l’écoulement du temps. Pour lui une situation désagréable qui arrive est juste  une situation désagréable qui arrive.

Tandis que l’hémisphère droit

  • fonctionne d’une façon globale à partir de l’instant présent,
  • cherche le lien entre les gens, les évènements, les moments où ça se déroule dans l’histoire de vie de chacun…
  • pense par images en se formant une vue d’ensemble de l’instant présent, en collectant toutes les données possibles sur cet instant et considère la vie comme un processus d’évolution.
  • facilite l’accueil des évènements pas toujours agréables qui se présente. Ainsi en faisant appel à votre hémisphère droit, vous pourrez comprendre le sens de votre situation à un moment donné de votre vie. Et vous aurez complètement les moyens de tirer l’enseignement qui est à votre portée dans la situation désagréable que vous vivez. Conclusion : vous ne l’aurez pas vécue pour rien : elle vous aura été utile pour accroître votre conscience et renforcer votre force intérieure. C’est autrement plus intéressant que de simplement subir cet évènement et être pénalisé !

 

  1. Le cerveau droit nous aide à nous adapter aux changements

Le cerveau gauche pérennise ce qu’il connait. Il fait confiance aux méthodes qui ont fait leurs preuves. Il n’aime pas le changement, il s’arrête sur ses idées, il est conservateur. Autrement dit, quand la vie lui fait vivre des évènements inhabituels, il se trouve déstabilisé et totalement démuni : il se bloque, il est comme coincé dans une impasse et ne sait plus comment agir. Il a une difficulté d’adaptation.

Tandis que la force du cerveau droit est d’être aventureux, de savoir s’adapter aux changements et d’accueillir ce qui se présente. Il aime la nouveauté, la souplesse, la fluidité, la liberté et ne se laisse pas entraver par son passé. Il est spontané, insouciant, imaginatif, créatif et surtout regarde ce qui est à sa disposition dans l’instant présent : il observe et savoure ce qui s’y passe. Il prend les évènements comme ils viennent et envisage la vie comme un processus d’évolution. Il  n’a pas un mode de fonctionnement binaire : il ne juge pas et ne se dit pas « ça c’est bien, je prends. Ça s’est mal, je jette ». Ses grandes forces sont de s’adapter à ce qui lui est proposé, d’accueillir ce qui se présente, d’installer de la fluidité et de la confiance pour cheminer vers du meilleur.

 

  1. Le cerveau droit oriente vos pensées sur les solutions

Le cerveau gauche, comme il se réfère au passé, est conservateur et aura tendance à reproduire ce qu’il connait déjà : toujours les mêmes scénarios, même si ils sont désagréables. Si bien qu’au moment d’innover il est passablement démuni. Et c’est lui qui fait que nous rejouons sans cesse des expériences qui ne nous plaisent pas.

Alors que le cerveau droit s‘épanouit en créant toutes sortes de choses. C’est donc tout naturel pour lui d’orienter son regard vers des ouvertures, des solutions, de faire fructifier son imagination pour envisager de nouvelles perspectives. Il aime la nouveauté et a besoin d’explorer l’inconnu, d’effectuer de nouvelles expériences.

 

  1. Le cerveau droit favorise l’esprit de coopération et atténue celui de compétition

Le cerveau gauche a tendance à séparer, à comparer, à dissocier. Il a un esprit de compétition.

Tandis que le cerveau droit lui a tendance à unifier et place tout le monde sur un pied d’égalité. Pour lui nous faisons tous partie du grand Tout. Nous sommes tous des membres à part égale de la grande famille humaine. Et dans ce sens il aime coopérer de façon à améliorer la qualité de vie de chacun. Il va favoriser la cohésion et aimera fonctionner par réseaux pour démultiplier les découvertes,  accélérer les avancées et favoriser des synergies.

 

 

  1. Le cerveau droit contribue à orienter nos émotions dans le positif.

L’hémisphère gauche du cerveau se situe dans le temps selon le passé, le présent et l’avenir. Avec lui nous avons tendance à vivre en comparaison avec le passé ou en nous projetant dans l’avenir. Et bien souvent nous réactivons les souffrances ou les échecs vécus avant ou alors nous générons des peurs à cause de notre projection dans  l’inconnu de l’avenir. Avec cet hémisphère cérébral nos émotions sont à dominante négative.

Tandis que l’hémisphère droit lui fonctionne dans l’instant présent : il tire profit de ce qui est vécu ici et maintenant.  Il nous invite à observer, à nous immerger au cœur d’une situation, dans la plénitude, afin d’y découvrir toute la saveur. Ainsi il génère de la tranquillité, de la légèreté, de la satisfaction, du plaisir, de l’optimisme  voir même de la joie.

 

  1. Le cerveau droit recherche le jeu, la facilité, la légèreté

Le cerveau gauche a tendance à « se prendre la tête » lorsque les choses ne vont pas dans le sens qu’il avait décidé. Il aura tendance à ruminer, à s’inquiéter, à cultiver des peurs, voir même à broyer du noir.

Tandis que le cerveau droit est spontané, insouciant, imaginatif, créatif, enthousiaste. Il va rechercher la facilité, la légèreté et aimera fonctionner dans un cadre ludique et léger : il aimera les jeux. Il vous entraine à embellir votre vie dans tous ses aspects et à vous inscrire dans la réussite.

 

Voilà. Maintenant que vous connaissez les avantages à dynamiser l’hémisphère droit de votre cerveau, allez-vous continuer à laisser la suprématie de votre fonctionnement à votre hémisphère gauche ? Ou allez-vous chercher tous les moyens possibles de dynamiser le droit ?

Qu’est-ce qui vous semble plus alléchant : continuer votre petite routine bien connue et insatisfaisante ? Ou alors vous donner les moyens d’installer de la légèreté et du plaisir à votre vie en dynamisant l’hémisphère droit de votre cerveau ?

Sachez que vous pouvez vous former  pour accélérer votre évolution. Vous trouverez tous les renseignements sur la formation « Les génies de la solution » sur le site www.lejeudesgeniescreatifs.com

Au plaisir de vous accompagner dans la découverte de cet univers passionnant

Virginie

 

Related posts