Nous pouvons jouer à ce jeu de plusieurs façons, seul ou en groupe.

Jouer seul 

Commencez par écrire la question que vous souhaitez explorer. Il est important de choisir une question ouverte, à laquelle vous pouvez répondre par autre chose que par oui ou par non.

Exemple : comment puis-je réaliser… ?

 Quels moyens puis-je utiliser pour aboutir dans… ?
Qu’est-ce qui peut m’aider à effectuer un juste choix pour… (l’achat de mon appartement par exemple) ?

Prenez le temps de bien formuler votre question, car plus elle est précise, plus la réponse sera facile à exploiter.

Puis,sélectionnez une carte d’obstacle représentant le symbole qui vous empêche de résoudre votre question.

Écrivez tout ce que la carte vous inspire tant dans l’image que dans les mots et noms utilisés, puis les idées qui vous paraissent en découler.
Si vous voulez approfondir un peu plus,n’hésitez pas à vous référer à l’explication donnée dans le livre.

Puis prenez un autre paquet de cartes de votre choix, cette fois. Mélangez le bien et tirez une carte en pensant à votre question. Elle vous montre un autre symbole. Mettez par écrit toutes les associations d’idées qui vous viennent concernant votre question.

Renouvelez cette étape jusqu’à ce que vous ayez sélectionné une carte de chaque paquet.

Vous commencez à avoir diverses réponses au sujet de votre question : tous les symboles que vous avez tirés plus les questionnements du livre vous ouvrent des perspectives. Comment allez-vous les exploiter ?

Lorsque vous aurez tiré un symbole de chaque série et exploré les pistes qu’il vous propose, il vous restera à rédiger un conte contenant les 8 symboles, et aboutissant à la fin à la réponse à votre question.

Jouer en groupe 

Il peut y avoir autant de questions que de joueurs, ou alors les joueurs peuvent se pencher sur une question unique.
Tout le monde participe à clarifier la question souhaitée.

Chaque joueur prend le paquet de cartes qu’il souhaite, le mélange bien et en tire une.

Chaque participant regarde la carte qu’il a tirée et note les éléments qui peuvent l’aider à répondre à sa question. Il laisse son esprit faire les analogies entre la carte et la situation qu’il veut faire évoluer, et découvre ainsi la créativité qu’il peut mettre en place pour avancer.

Il arrive que les découvertes effectuées génèrent des prises de conscience sur le mode de fonctionnement qui le freine.

Puis, chacun son tour, les joueurs montrent leur carte, rappellent aux autres leur question et expliquent les trouvailles qu’ils ont faites.

Puis, ceux qui ont des idées supplémentaires les suggèrent, générant ainsi un échange qui augmente la créativité de tous : les idées des uns viennent alimenter les idées des autres.

Lorsque chacun a parlé de sa carte, tous renouvellent l’opération : reprennent un paquet de cartes, le mélangent, en tirent une, notent les idées et échangent à leurs sujets…

Lorsque le temps de la partie est écoulé, s’il y avait plusieurs questions, chacun écrira un conte dans lequel il utilisera tous les symboles tirés, et à la fin il aboutira à la résolution de sa question de départ. S’il le souhaite, il pourra lire ou transmettre son conte aux autres joueurs.

Si les participants ont avancé sur une question unique, ils rédigent le conte tous ensemble en n’oubliant pas de s’inclure dedans et, à la fin du conte, ils aboutissent dans la résolution de leur question. En procédant ainsi, ils s’ouvrent en grand la voie de la réussite pour résoudre leur question de départ.